Téléphone : 05 81 40 50 29
| E-mail : pasde5gici@gmail.com

La 5G, à tout prix !

Antenne-5G-camouflage-web-2

Une convention citoyenne pour le climat a été mise en place  avec 154 citoyens représentants la diversité de la population française ; 149 propositions ont été présentées en juin dernier, juste après les élections qui ont vus une émergence de la « politique verte ».

Parmi celles ci une demande de moratoire pour la 5G jusqu’en 2021, proposition retenue par Mr Macron… puis rejetée par son ministre de l’industrie (!).

Car il s’agit bien d’industrie : les marchés colossaux de l’industrie de la collecte de données.

En effet, le développement du véhicule autonome n’est pas lié à l’industrie automobile mais à la collecte de données dans votre auto.De même, le développement de la santé numérique et plus globalement des 22 milliards d’objets connectés(dont les robots) procèdent de la même industrie .

PRENDRE LE TRAIN EN MARCHE

Pour  faire fonctionner tout ça, la 5G, 100 fois plus rapide que la 4G est indispensable nous dit on, avec l’habituel langage économico-patriotique, déjà utilisé pour l’objet connecté imposé linky (1) qu’ « il faut prendre le train en marche sinon nous serions dépassé par les autres » etc etc…

C’est vrai que les marchés colossaux cités plus haut ouvriraient la voie à la création de nombreux emplois . Hélas, souvent dans des conditions de travail que l’on a déjà constatées dans les entreprises du numérique et des emplois, à l’image de la vitesse exponentielle de cette technologie, vite appelés à devenir obsolète et/ou robotisés, ce qui compliquera leur gestion pour nombre d’élus.

Ca continue pourtant : des procédures contentieuses devant le Conseil d’état de plusieurs associations en cours, l’Agence Nationale des Fréquences, l’Agence Nationale de Sécurité sanitaire et l’ADEME font part de leurs « inquiétudes », sans parler de nombreux scientifiques renommés qui alarment depuis au moins 2017.

 LA 5G : DES MOTIFS PUREMENT ECONOMIQUES

Les inquiétudes sont bien légitimes : la 5G ferait passer la part du numérique dans les émissions de gaz à effet de serre de 4 à 8% soit autant que les automobiles !

Que dire de la prolifération des « small cells » qui multiplierait considérablement l’exposition de tous aux ondes électro-magnétiques.

En effet, la 5G ne fonctionne qu’avec de très hautes fréquences à portée de 200m maximum. Ce qui induit la mise en place de micro-antennes « small cells » qui pointeront directement sur l’objet connecté utilisé (smartphone spécial 5G ou autres), chaque antenne possédant 60 faisceaux différents. En outre, ces « small cells » seront dissimulées(pour ne pas faire peur) dans des lampadaires, feu rouge, abribus, partout à moins de 200m à distance les unes des autre ! Doit-on accepter ça ?

Pourtant, pour nos usages courants (horaires de train, consulter sa banque…) la 4G voire la 3G « fait le job » quand on peut la capter(2)

Il s’agit bien d’une décision unilatérale pour des motifs purement économiques.

BIENTÔT LES ELECTIONS

Enfin, on assiste depuis quelques semaines  à une mobilisation des milieux politiques, principalement de gauche, pour demander un moratoire sur la 5G alors que, à quelques exceptions près, on ne les avaient jamais entendu critiquer la 5G.

Un moratoire jusqu’aux prochaines  élections ?

Aucune surprise de la droite qui ne bronche pas et par la même, soutient donc les milieux écononomiques peut-être plus  que le gouvernement.

LA REPONSE : N’ACHETEZ PAS D’OBJETS CONNECTES

EXIT5G est une association hors des partis politiques, non violente et non subventionnée.

Nous alertons la population directement sur le terrain, depuis près de 5 ans à propos des dangers du numérique à tout prix. Ainsi, la 5G fait l’actualité avec l’attribution aux enchères des fréquences spécifiques (comme cela s’est fait pour la 4G en 2015) et ce, mardi 29 septembre prochain.

Nous avons , dans un premier temps écrit aux 315 maires Tarnais pour leur proposer une information sur la 5G. Dans un second temps, vous nous verrez donc  sur le terrain, dans les prochains jours avec nos « banderoles informatives » prônant « l’arrêt des conneries » mais avec un maître-mot :

Pour faire échec à la 5G, on s’attaque à la base de ce faux progrès : « n’achetez pas d’objets connectés ! »

CONTACT :

Site : exit5G.org

Tél : 05 81 40 50 29 demander Martial.

Rejoignez nous ! Adhérez à notre association autonome par vos dons ou inscriptions annuelles.

Merci.

Marc Langlois.

(1) Nous étions, en soutien, à une réunion d’information Linky (déploiement en cours) et 5G organisée par le collectif « Alerte aux ondes » de Vabre, ce  mercredi 23 septembre dernier.

(2) Un grand plan de « délégation de service public » initié par le Conseil Départemental du Tarn et son président Christophe Ramond vise, via la fibre optique (excellente technologie), à fournir la 4G aux tarnais en 2022.

Partagez

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres articles...

La 5G, à tout prix !

Une convention citoyenne pour le climat a été mise en place  avec 154 citoyens représentants la diversité de la population française ; 149 propositions ont été
> Lire l'article